BOGOLAN

Le Bogolan est un tissu africain de caractère et ne passe pas inaperçu aujourd'hui entre mode et décoration. Mais d'ou vient-il, comment est-il fabriqué et en quoi est-ce un tissu "rare" ?

"Le bogolan est originaire du Mali. C’est au nord de Bamako que la technique est maîtrisée.

Le processus de fabrication du bogolan est artisanal. Le textile utilisé est du coton tissé. Le coton est teint en étant trempé dans une décoction de feuilles d’arbres.

Les motifs sont ensuite réalisés à main levée sur le tissu à partir de la boue. Et il ne s’agit pas de n’importe quelle boue: elle provient de marigots et est riche en sels ferreux. C’est la réaction chimique entre l’oxyde ferrique et l’acide tannique qui va donner la couleur noir caractéristique du bogolan.

Lorsque la boue a séchée, la pièce de coton est rincée à l’eau pour enlever l’excédent de boue. Puis, le processus de trempage avec la boue est répété plusieurs fois sur les zones où on souhaite renforcer la couleur noire.

Pour finir, les zones jaunes résiduelles sont blanchies avec une mixture de millet et de cacahuète ainsi qu’un ingrédient actif: la soude.

Il est intéressant de noter que le bogolan est le beau reflet d’une complémentarité de savoir faire de la femme et de l’homme: la femme file le coton et l’homme le tisse pour réaliser les pagnes que la femme décore.

On l’aura compris: la fabrication du bogolan est complexe. Ceci explique les prix élevés de ce textile et le fait qu’il soit,  réalisé de manière artisanale limite la capacité de production et les quantités vendue." (Cf. Pagnifik)

 

Bomber en Bogolan Marron et Blanc
Bomber en Bogolan Marron et Blanc
Bomber en Bogolan Blanc et Orange
Bomber en Bogolan Blanc et Orange

Bomber en Bogolan Noir et Blanc
Bomber en Bogolan Noir et Blanc